Photo de couverture: Jean-Paul Goude

La mode africaine est à la mode.  Mais qu’appelle t-on mode africaine? Se réduit-elle à cette proposition riche en imprimés wax qui a envahi nos linéaires et nos vestiaires depuis quelques saisons? Se réduit-elle au corpus vestimentaire de 54 pays? A ce fantasme de couleur, associé aux Sapeurs? Ou à ce nouveau langage continental, cette parole tissée par une nouvelle génération de créateurs qui re-définit les contours esthétiques d’une silhouette longtemps réduite à des clichés surannés?

La mode africaine – les modes africaines- c’est l’un des trois thèmes du nouvel opus de SOMETHING WE AFRICANS GOT #5, la revue de pensée critique sur l’Afrique, crée par l’éditrice et directrice de création Anna-Alix Koffi, déjà connue pour sa revue-livre Off the Wall, ses magazines pour les Rencontres d’Arles, Paris Photo ou Visa pour l’Image.

Rares sont les revues et les magazines qui ont exploré les multiples dimensions de ce sujet, ô combien contemporain.
Alix Koffi, pour ce numéro exceptionnel, qui propose également une photographie de la scène créative contemporaine du Nigéria (par ailleurs pays-locomotive de la mode en Afrique) et un dossier sur les relations entre l’Afrique et l’Italie, a convoqué des journalistes, des personnalités, des artistes, des photographes à l’expertise reconnue et/ou aux voix singulières.
La journaliste Laurence Benaïm évoque Yves Saint-Laurent l’Africain, Carla Sozzani et Farida Khelfa racontent Azzedine Alaïa, Alessia Glaviano, directrice de la photo du Vogue Italia, la designer Aïssa Dione, le créateur Imane Ayissi, Reni Folawiyo, fondatrice du plus grand concept-store de luxe d’Afrique de l’Ouest, Omoyemi Akerele, directrice de la Fashion Week de Lagos: tous témoignent de l’effervescence de cette scène de la mode et de l’éventail de ses propositions.

Emmanuelle Courreges, fondatrice de LAGO54, signe dans ce numéro une introduction aux modes africaines.

La revue est en vente en ligne, chez de nombreux stockists en France, en Europe et en Afrique.
Elle sera également disponible sur le stand de LAGO54, au coeur de l’espace évènementiel de FAME, le corner haut de gamme du salon Who’s next? – consacré cette année à la mode africaine.