JOHANNA BRAMBLE

Donner une aura couture à un savoir-faire ancestral, c’est ce qui a guidé et séduit Johanna Bramble, ancienne élève de l’école d’Arts Appliqués Duperré, quand elle a décidé, en 2009, de s’installer à Dakar et d’y créer son atelier. Avec ses tisserands mandjaques (une ethnie que l’on retrouve à la fois au Sénégal, en Gambie et Guinée- Bissau), elle oeuvre non seulement à perpétuer une tradition textile aux motifs très élaborés, mais aussi à lui insuffler une rare modernité: le métal ou le cuivre viennent parfois compléter le coton, le lin, l’abaca ou la soie, plus traditionnellement utilisés. Une créativité sophistiquée que l’on retrouve dans des coussins, des sacs, des pochettes, des tissus d’ameublement. Et dans des collaborations, comme celle avec Edun, cette saison.

PROFESSIONNELS : découvrez la/les collections de JOHANNA BRAMBLE

Photo: Joana Choumali